09 sept. 19

République dominicaine - Une journée à Saint-Domingue

Saint-Domingue, 05 Septembre 2019. Le Diario Libre, journal d'information dominicain, présente dans un de ses articles le proces de Maurice le coq, durant lequel le tribunal de Rochefort a donné raison ce jeudi à la propriétaire du coq Maurice, en déboutant de leur plainte les voisins qui l'avaient attaqué pour nuisance sonore. Une victoire pour la ruralité, d'après certains. Mon amie Lery Laura me contacte, amusée, comme son amie qui lui a transmis ce message, lui flânant qu'ils sont divertissants, les problèmes du Premier monde. S'ensuit un échange, parmi d'autres, qu'exceptionnellement je transforme en post de blog...

Lery Laura

Manu: "par premier monde, elle fait référence au monde occidental ?"

Lery Laura: "en l'occurence, elle se réfère à l'Europe".

Manu: "tu considères l'Europe comme le premier monde ?"

Lery Laura: "Ben oui. C'est une expression qui se réfère à l'ensemble des pays dont les citoyens ont un niveau de vie élevé. Cela ne fait pas référence à son âge, exactement. Vous ne l'utilisez pas en français, ou veux-tu dire que le terme peut être questionné ?"

Manu: "Non, pas vraiment, il me semble." Et me vient à l'esprit une  interrogation: "il y a des ressentiments, en République dominicaine, vis-à-vis de l'Europe ?".

Lery Laura 2

Plage El Valle

Lery Laura: "En général, non. Il y a de petits groupes qui, dans le juste désir de reconnaître la valeur de notre héritage afro, sont un peu polarisés contre la partie blanche. Mais ils sont très rares. Aussi les gens avec une position politique anti-impérialiste en général, qui vivent ceci très sérieusement. Mais je ne pense pas qu'il y ait un sentiment de ressentiment. Le Dominicain "moyen" n'a pas assez de formation politique pour développer ce ressentiment :)".

Manu: "une jeune femme d'Argentine m'avait dit, via la toile, qu'il était difficile pour elle de savoir si elle aimait l'Europe, du fait des liens qui existent entre la bonne qualité générale de vie sur le vieux continent et une partie des difficultés rencontrées en Argentine. Elle était venue en voyage deux mois en Europe (France, Espagne notamment), s'était sentie comme dans un musée à Paris, mais elle avait vue (ou s'était représentée, plus exactement) les Européens comme des personnes froides, humainement parlant".

Lery Laura 3

Plage de la province de Pedenarles

Lery Laura: "ici, en République dominicaine, beaucoup voient les Argentins comme un peuple avec un complexe de supériorité qui se croit un morceau d'Europe en Amérique latine. Tout le monde connaît des blagues sur l'arrogance argentine."Il y a de tout. Il y a plus de Blancs en Argentine que dans les autres pays d'Amérique latine. Certains se sentent différents. Plus Européens. Mais aussi des personnes ayant d'autres critères: artistes, écrivains, penseurs..."

Lery Laura 5

Ainsi va le Monde, et ses représentations, par ses représentants...

(photos de Lery Laura)

PS: Maurice, merci d'exister !

Posté par Emmanuel_M à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :