Ah, la Terre du milieu. Belle image que le Gorafi a proposé comme nom de la nouvelle région Auvernge-Rhône-Alpes. Mes quelques représentations sur l'Auvergne et sa préfecture régionale, Clermont-Ferrand, étaient plutôt négatives. Une opportunité de logement m'aura induit à m'y installer temporairement...et quelle excellente surprise ! Et pourtant, certains reportages le confirment, la ville souffre plutôt d'une mauvaise image pour beaucoup de Français de métropole, et n'attire pas plus que cela. Pour pallier à ce déficit, la collectivité régionale donne des coups de mains financiers...mais pourtant, quelle qualité de vie !

P1050938

Printemps 2015. Il y a encore de la neige sur le Puy-de-Dôme. Il fait froid dans les petites ruelles qui mènent au Home Dome. D'un coup, je retrouve Jana, une copine allemande rencontrée dans le cadre d'un engagement au sein de l'Alliance européenne des organisations du service volontaire international, qui est présente en Auvergne dans le cadre d'une formation européenne pour les formateurs d'animateurs. Ce jour là, je me demande bien dans quelle ville j'ai mis les pieds. Car c'est la connotation de grisaille qui prédomine dans mon imaginaire : les couleurs lave des bâtiments, et bien sûr, l'industrie pneumatique bien connue.

P1050913

Mais rapidement, le ton change. Grâce à la découverte d'un excellent café-lecture, le café des Augustes, et du centre-ville : le jardin Lecoq, la place de Jaude, les ruelles vivantes, les multitudes de terrasses un peu partout, la cathédrale qui surplombe la ville et en offre au grimpeur une vue à 360°. Clermont-Ferrand fait sans doute partie de cette France des métropoles que décrit le géographe Christophe Guilly dans son livre médiatique sur la France périphérique. Selon lui, miroir des dynamiques économiques et sociales, les métropoles constituent des vitrines de la mondialisation heureuse, et illustreraient la société ouverte, déterritorialisée, où la mobilité des hommes et des marchandises est source de création d'emplois, de richesse et de progrès social. Dans ces territoires dans lesquels sont inclues les quartiers des politiques de la ville, les dynamiques de gentrification et d'immigration ont en effet donné naissance à des territoires très clivés, favorisant ainsi une inégalité sociale et culturelle sans précédent. Mais pourtant, si les tensions sociales et culturelles sont bien réèlles, le dynamisme du marché de l'emploi permet une intégration économique et sociale, y compris des populations précaires et immigrées. A Clermont-Ferrand, un des symboles de la ville est la muraille, barre HLM assez impressionnante mais située à quelques centaines de mètres des bâtiments universitaires. En opposition, la France périphérique, territoires à l'écart des métropoles, serait la source des futures radicalités sociales. Il est intéressant de lire ce genre d'écrits de géographie ou sociologie et de réfléchir à son propre vécu dans la société française, ou toute autre territoire. En reprenant l'exemple de mon expérience de vie à Ambérieu-en-Bugey, il y a des comparaisons possibles entre la relative solitude sociale vécue à l'époque, parfaitement mise en opposition avec des évènements interculturels tels que les soirées couchsurfing, polyglottes et concordia vécues ponctuellement à Lyon. Finalement, bien que le Bugey soit une région agréable à vivre pour une personne souhaitant s'installer en campagne, il est certain que le vécu dans la France des métropoles est plus riche en échanges interculturels. A Clermont-Ferrand, je retiendrai avec plaisir le fait que mes anciens voisins étaient chinois, et ont été remplacés par des étudiantes algériennes.

P1050885 P1050886 P1050878

Alors oui, à titre personnel, cet interculturel quotidien est vécu de manière très heureuse, même si, malgré cette prise de position utopiste dans laquelle j'imaginais que ce pourrait être le cas pour tout le monde, il ne l'est pas pour tous, à l'image de cet homme qui a méchamment demandé à un voisin de rue de retourner dans son bled. Quant à Clermont-Ferrand, c'est donc une belle surprise. Et puis qui dit Clermont, dit Auvergne. Et prendre le temps de visiter les petits villages aux alentours de la préfecture n'est que source de plaisir. Alors oui, ces fichues représentations qu'on peut avoir sur un territoire, une région, un pays, gare à elles et aux erreurs de perception qu'elles peuvent induire !

P1050931